mardi 17 décembre 2013

Pourquoi partir??!!

Je profite d'être au bord de la plage tranquilou lorsque j'écris cette article, pour essayer de vous faire comprendre mon ressenti sur le PVT (Programme Vacances Travail) et de vous racontez la vie que nous menons.

Pas jolie mon bureau??


Le PVT c’est un Visa d’un an qui permet aux jeunes de 18 à 30 ans de voyager dans certains pays. (Nouvelles Zélande, Australie, Canada, Japon, Hong Kong, Corée du Sud, Argentine,…) Durant cette période d’un an vous êtes libre dans le pays de faire ce que vous voulez, vous êtes presque un citoyens du pays en quelque sorte, vous avez quelques contraintes comme ne pas travailler plus de 6 mois dans la même entreprise, enfin chaque pays a son cas particulier. Et pareil suivant les pays, vous pouvez renouveler votre visa de 3 à 12 mois. 
Donc si vous remplissez les conditions que demande le pays que vous souhaitez, c’est partie! 
Dans mon cas j’ai choisi la Nouvelle Zélande, un pays à l’autre bout de chez nous (19000km) et qui offre beaucoup de chose. Les paysages sur ce pays, c’est ce que l’on peut voir sur plusieurs contient (Montagne, volcans, fyordes, lacs, plages paradisiaques, baies, cascades, forêts, et j’en passe…) En partant pendant 1 an cela vous laisse le temps de découvrir tout ces paysages d’un pays nouveau qui a peu d’histoire contrairement à nous en Europe avec une culture Maori, environ 800ans, et une culture colonialiste il y a 200 ans. Sans parler des espèces animals présentent sur le pays (baleines, orques, dauphins, kiwis, pingouins,…).
Alors la première chose que tout le monde se dit, c’est que c’est un voyage comme les autres mais d’un an. Je vous répond que non. Avant de partir ici j’ai quand bien fouiné sur internet à propos de ce programme et des gens qui font ça. En lisant on voit beaucoup de gens qui en sont à leurs 2eme ou 3eme pays voir plus et au final ne peuvent plus se passer de voyager. En lisant ça on se dit ils sont fous, comment ça peut devenir une drogue, comment partir aussi longtemps de chez soit, de sa famille de ses amis, de ne plus avoir de situation stable pendant aussi longtemps?? C’est ce que je vais vous développer.
Déjà il y a deux types de personnes qui font ce type de voyage:
Les premiers sont les très jeunes, ceux qui sortent du lycée et qui profite d’une année avant de rentrer à l’université, ce voyage leurs permet de prendre un grand bol d’air, de découvrir un pays, d’approfondir une langue. Mais ces gens là généralement ne reste même pas 1 an dans le pays. A savoir que beaucoup d’allemands font ça (très peu de Français) du moins en Nouvelle Zélande.
Les seconds, sont des gens plus âgés, généralement entre 23 et 30 ans. Les profils sont assez variés. Ca va des jeunes qui sortent de la facs et qui claquent tout pour voyager, ou bien aux gens comme moi qui avions une situation en France (un boulot, un appart, etc…) et qui n’avions pas la nécessité de partir. Mais alors pourquoi partir? 

En France j’avais tout pour être heureux, une famille très proche, des amis que j’aime plus que tout, un bon boulot et une situation correct. Lorsque l’on fait le point de sa vie, on se dit que la vie et quand même monotone, je ne compte pas les moments passés a sortir ou bien a profiter. Lorsque je fais le bilan c’est tous les jours la même chose, je me lève je vais bosser je rentre je vois les amis, le lendemain pareil, le weekend on sort, on profite de la famille, et la semaine suivante c’est la même. 
Au fil des années, même si l’on est heureux, il manque le quelque chose qui fait que l’on sera encore plus heureux. Durant chaque année généralement, le moment où l’on profite le plus c’est durant ces 5 semaines de congés que notre patron nous paye. Mais alors pourquoi ne pas partir en vacance toute l’année?? Oui mais là on se dit que c’est impossible… Faux! C’est ce que tout le monde dit, et en arrivant sur place et c’est l’inverse. Je me rappel encore de ce que je pouvais lire ou bien de ce que j’ai pu entendre sur place de la peur que fait ce type de voyage au début. C’est qu’il y a de quoi, partir très loin de chez soit de ses habitudes, de ses amis, ne plus avoir de repère, se dire mais qu’es ce que je fais ici… mais après quelques jours tout ça s’efface. On se rend vite compte que l’on a beaucoup de chance et que si l’on veut on peut. 
Alors la première question c’est il me faut un travail, un appart, … ohohoh stop pour quoi faire? retrouver la même vie qu’en France, alors c’est sûr des gens choisissent ce visa pour ça, mais c’est pas le but. On vous offre la chance de rester 1 an (voir plus) dans un pays, il faut en profiter un max, alors oui la question première c’est l’argent, ahah je sais que vous attendais que développe la dessus. Sachez tout d’abord que chaque pays impose d’avoir une somme minimal pour rentrer dans le pays (comptez au minimum 2500€ mais ça varie d’une pays à l’autre) si vous partez avec plus c’est mieux. Avec cette somme cela vous permet de vivre tranquillement les deux premiers mois à l’aise. Ensuite sachez que vous partez pour un maximum d’un an alors rien ne sert de tout claquer dessuite. Généralement ces pays d’accueil offre des boulots accessibles à tous, je ne parle pas de mon cas j’ai du boulot partout avec mon métier, mais n’importe qui qui vient trouve un boulot s’il le veut et qu’il soit un peut motivé, mais rien ne sert de bosser un an, bosser juste le nécessaire pour vivre et voyager, et les facilités dans ces pays sont simple. Vous faite un petit boulot par ci par là, et vous faite un road trip, ensuite rebelotte. En plus dans ces pays vous pouvez être logé et nourrit gratuit en se débrouillant bien (woofing, helpX, couchsurfing, backpack et j’en passe…) ce qui vous permet de ne pas dépenser beaucoup d’argent. 
A partir de là, c’est la liberté, imaginez ce sentiment de vie de se lever le matin et de pas avoir ce stress du boulot, des bouchons, de la grève… de vivre au jour le jour, de partir où vous avez envie, de rencontrer du monde chaque jour, de n’avoir aucune contrainte! Avouez c’est tentant non? et ben c’est ce que je vis tous les jours, moi qui étais quelqu’un qui prévoyais les choses à l’avance, j’étais organisé, bref là on repart à zéro. Tous les jours on fait quelque chose qui nous donne le sourire, je suis heureux chaque jour qui passent, et après quelque mois on ne se revoit plus revenir dans la vie que l’on avait avant (même s'il le faudra). Je vis tellement simplement, sans obligation et avec rien. 
Cette expérience vous grandit énormément car vous apprenez a vivre différemment, et au final on comprend pourquoi, ceux qui on comprit l’interet d’un voyage comme celui là ne veulent plus arrêter. 

Pour ma part ce virus est entrain de rentrer en ce moment, même si je sais que ma famille et mes amis souhaite qu’un jour je revienne, mais ma vie est tellement magique comme je la vie aujourd’hui. Je sais qu’il y aura une fin, mais je ne l’imagine pas aujourd’hui, j’ai encore tellement de chose a voir et a vivre, des gens formidables a rencontrer… bouhhh je pourrai en parler des heures et des heures.

Pour résumer, si j’ai un conseil, si vous le pouvez que vous n’avez rien qui vous retient en France faites le !! Ne vous posez pas de question, la vie est trop courte pour ne pas en profiter, ce n’est pas à la retraite ou pendant vos quelques congés que vous vivrez une expérience comme celle ci, ça se trouve je peux mourir demain, mais au final j’aurais eu le sourire jusqu’au bout avec plein de chose dans la tête!

Alors pour finir maintenant que le virus m’a attaqué, je vais profiter le plus possible avant de me poser un jour, ma prochaine destination sera l’Australie, pour combien de temps? je ne sais pas encore, mais il y a tant de chose a voir dans le monde, que le temps est presque compté. Et puis après il y a l'Argentine et le Brésil mais ça c'est pas encore :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire