lundi 13 janvier 2014

Golden Bay

Mon HelpX dans la Golden Bay se passe super bien, mon hôte est simplement super cool, il faut dire que je suis dans la région pour ça, ici sont exilés beaucoup d'Allemands et de hollandais venus vivre le plus simplement possible. Mon job est tranquille, il ne regarde pas le temps que je passe, tant que le boulot est fait, du coup vu que c'est des choses dans mes cordes, ben ça va vite. J'ai pas mal de temps pour moi, ce qui est cool, je profite pleinement de sa maison qui offre une vue sur la baie où je prends mon pied à prendre mon petit dej chaque matin, je vais voir ce qui se passe autour, la vie cool quoi.

J'en est profité pour remonter au nord de la Golden Bay pour aller voir le Cape Farewell, cet endroit le plus au nord de l'île du Nord, c'est l'un des caps de nouvelle Zélande les moins visités en raison de son éloignement de tout, quoi que East Cape il y a encore moins de monde. Le spectacle ici est magnifique, les falaises et les rochers dessinés par les vagues qui viennent frapper ce cap rendent le paysage hyper joli. De plus ces vagues ont creusé des grottes sur les plages, et la présence des otaries donne un certain charme.

J'ai donc profité d'une journée bien ensoleillée pour me rendre là bas.



On aperçoit au loin Farewell Spit, les 36km de dunes. 







Sur cette plage accessible qu'à marée basse, on peut y visiter les grottes et admirer de près les otaries. Mais les otaries, elles sont sauvages, donc d'une elles ont peur de vous, mais les plus grosses n'hésitent pas a grogner fortement et a vous montrer toutes leurs dents (certaines font peur). Autant dire que l'on ne fait pas trop le malin. Vous verrez dans la vidéo à venir que je ne fais pas trop le fier. Et le plus drôle, c'est lorsque je rentre dans ces grottes et qu'à un moment je me retrouve face à face avec une otarie, on part l'un et l'autre en courant, car l'on s'est fait peur :p

Ensuite je me rends sur l'immense plage de Wharariki Beach, très jolie à marée basse, avec ces grottes encore, et les deux immenses rochers sculptés par les vagues.







Bref excellent moment, on en prend plein la vue, le bruit de la mer est immense, mais vu que l'on n’est pas très loin du détroit entre les deux îles, le vent amène de gros nuages, ce qui me fait retourner à la voiture dans l'après-midi.

Volker, mon hôte, me demande si je sais faire les BBQ, ce que je réponds positivement. C'est alors que durant 3 soirs, nous avons fait des BBQ, et ensuite des chamallows grillés en faisant un feu. Excellent, de bons moments a discuté, à apprendre la vie ici dans la Golden Bay.


Ensuite dimanche, Volker m'a proposé de faire du Padle, moi je dis oui, mais pour moi le paddle c'est une planche et une pagaie. En arrivant sur place, c'était une pirogue, rien n’a voir. Volker m'explique comment ça va se passer, comment on se synchronise, etc. Nous étions au club nautique à côté de chez lui où il est membre, donc nous étions avec les membres de son club.
Une fois la prière maorie qui nous protège de la mer, la pirogue mise à l'eau, s’est partie! 
Première remarque la synchronisation entre tous c'est chaud, et ensuite on se rend compte que c'est assez physique mine de rien. On se dirige vers l'Abel Tasman, sur une mer quasi plate un vrai bonheur. Après avoir fait le tour des quelques îles, on se pose sur une plage pour se baigner. Mais 10 min plus tard, c'est incroyable, un vent a décorné les boeufs, aussi fort que du mistral se met a soufflé comme ça, jamais vue ça. Du coup on part en catastrophe rejoindre le port. Mais la navigation était très difficile, la houle se forme rapidement. 
Du coup, ils prennent la décision de rejoindre une plage, car trop dangereux, et nous nous épuisions à lutter contre le vent. Du coup on laisse les pirogues sur une plage, on se fait ramener en voiture au port, petit débris, bref très sympa, c'était une première pour moi surtout dans un si beau cadre.





Sur le retour on s'arrête sur une plage, où il y avait un concours de sculpture sur sable, bon j'ai déjà vu mieux, mais certains étaient drôles.




Je pars demain direction Christchurch, il y a quelques endroits sympa sur la route, mais dans quelques jours je reprends la direction du boulot, j'ai une boîte d'intérim qui m'a contacté pour du boulot, donc j'ai un rdv lorsque j'arrive, et je suis à la recherche d'une coloc, vu que les auberges de jeunesse à Christchurch ne veulent pas de gens sur du long terme. N'empêche qu'ici c'est assez drôle, tout se passe par SMS, pour le boulot, les colocs enfin tout quoi, vu qu'ici le téléphone c'est cher, le SMS c'est cheap alors c'est le moyen de communication le plus utilisé. Il faut juste s'y habituer 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire